Attention aux corps étrangers obstructifs

Attention aux corps étrangers obstructifs 263x263 - Attention aux corps étrangers obstructifs



Attention aux corps étrangers obstructifs

On le sait, les enfants portent tout à la bouche. En résultent parfois des accidents graves lorsqu’un
objet malencontreusement avalé se révèle toxique ou lorsqu’il se coince dans les voies respiratoires. La prévention passe essentiellement par l’éviction des objets dangereux de l’environnement de l’enfant.

Comprendre

De nombreux objets usuels, apparemment anodins, représentent pour l’enfant en bas âge un danger potentiel. Il est donc nécessaire de modifier vos habitudes, de changer votre regard d’adulte, afin
d’apprendre à deviner quels risques se cachent derrière chaque petit objet du quotidien. Si vous avez plusieurs enfants, ne soyez pas trop confiant. Ce n’est pas parce qu’il n’est rien arrivé à l’aîné que les enfants suivants sont protégés. Bien au contraire ! Le risque est encore plus grand car, malgré toute leur bonne volonté, les aînés ne cessent de laisser traîner dans leur sillage des petits jouets, des petits objets dont ils ne comprennent pas le danger pour le petit frère ou la petite sœur. Sans parler de ceux qui, avec une gentillesse désarmante, donnent à bébé leur bonbon préféré!
La prime enfance est une période particulièrement risquée. L’introduction de corps étrangers dans les voies naturelles est un acte fréquent, lié à la curiosité naturelle de l’enfant. La période à risque
débute lorsque le tout-petit commence à attraper des objets. Elle se poursuit lorsque l’enfant devient autonome (vers 8 ou 10 mois quand il rampe, puis plus tard quand il marche). Elle se prolonge de façon
variable jusqu’à l’âge de 3 ou 4 ans, voire plus. En général, les objets sont avalés par la bouche. Mais on en retrouve dans tous les orifices naturels (nez, oreilles, vagin). La plupart du temps, l’ingestion accidentelle est sans gravité et passe parfaitement inaperçue. Mais dans certains cas, l’objet est dangereux, en raison de sa composition, de sa forme ou de sa localisation. Il faudra alors, le plus souvent, se rendre chez un spécialiste disposant du matériel adéquat pour retirer le corps obstructif.

Reconnaître le danger

Certains objets sont particulièrement dangereux pour les tout-petits, le connaître permet de les mettre hors de portée des enfants.

Méfiez-vous notamment de:
• Tous les objets qui ont des extrémités pointues ou acérées (clous, vis. aiguilles, etc.).
• Tous les objets arrondis de la taille d’une pièce d’un euro (2 cm de diemètre). Ils peuvent passer dans l’œsophage et s’y coincer.
• Les piles, et notamment les piles boutons, qui contiennent des produits extrêmement toxiques.
En dehors de ces objets, on retrouve une multitude de corps étrangers, divers quant à leur forme et leur matière (aliments, petits éléments de jouets et même insectes piégés dans l’oreille…).

Prévenir les risques
• Délimitez, si possible, l’espace attribué aux enfants (portes fermées, barrières).
• Expliquez et répétez autant de fois que nécessaire à l’enfant qu’il ne faut pas mettre à la bouche tout ce qu’il ramasse au sol. Débutez cette prévention avant même qu’il sache parler…
•Passez l’aspirateur et le balai très régulièrement, afin d’éliminer promptement tous les objets dangereux. Une agrafe, une punaise ou un clou tombé à terre, cela arrive très facilement et l’on ne s’en rend pas toujours compte !
• Rangez ou demandez aux aînés de ranger tous les jouets de petite taille. Dans la mesure du possible, faites en sorte que les grands jouent dans une autre pièce que celle du ou des petits. Une pièce que vous pourrez inspecter une fois qu’ils auront fini de jouer et qu’ils auront «rangé» leurs affaires.
• Respectez les recommandations inscrites sur les jouets. De nombreux jeux portent la mention « Ne convient pas à un enfant de moins de 36 mois». N’enfreignez pas cette règle !
• N’achetez que des jouets portant la norme NF ou CE.
• Ne laissez pas traîner de piles boutons, même en hauteur sur un meuble (ça glisse, ça roule, et la pile peut vite se trouver à terre, à portée de menottes de bébé).
• Attention, vous êtes imités ! Les enfants reproduisent la plupart des comportements et des attitudes des adultes. Si vous bricolez, évitez de mettre une poignée de clous dans votre bouche. De même, lorsque vous vous coiffez, perdez l’habitude de tenir vos épingles entre les dents, même si c’est pratique.

Les piles boutons : danger!
Elles sont omniprésentes (appareils photos, montres, calculettes, réveils…). Leur utilisation étant de plus en plus répandue, les accidents liés à leur ingestion sont de plus en plus fréquents.

D’où vient le danger?

De leur taille:
Elle varie entre 7 et 20 mm (2 cm) de diamètre. Les plus grosses peuvent se coincer dans l’œsophage et entraîner des signes liés à l’obstruction (difficultés ou impossibilité à avaler, douleurs, vomissements). Reportez-vous au chapitre sur les étouffements, page 185.

De leur contenu:
Toutes les piles, quelle que soit leur taille, peuvent provoquer des symptômes en rapport avec la toxicité de leur contenu (brûlures pouvant aller jusqu’à la perforation de l’œsophage). Les plus courantes sont les piles alcalines au manganèse. Les piles zinc-air, les piles au mercure, les piles à l’oxyde d’argent et les piles au lithium sont plus rares. Les piles au lithium, souvent plus grosses et plus puissantes que les autres, font partie des plus dangereuses. Il en va de même des piles au mercure. Ces dernières s’ouvrent facilement dans le tube digestif, libérant du mercure, un métal hautement toxique pour l’organisme. Les piles neuves sont plus à craindre, car le «mercure mercurique» qu’elle contiennent est très toxique. Lors de l’utilisation de la pile, le mercure subit une réaction chimique qui le transforme en mercure métallique, peu dangereux.
A l’inverse, les piles zinc-air sont considérées comme les moins dagereuses. Elles ne peuvent pas fonctionner sans air et sont, de ce fait, moins nocives.

De leur charge électrique:
Quel que soit leur type, les piles neuves sont plus dangereuses que te piles usagées : le courant entraîne des brûlures de la paroi intérim du tube digestif.

Que faire?
• Pour les piles neuves, veillez à ce que l’emballage, très résistant, ne soit pas ouvert.
• Lorsque vous changez les piles d’un appareil :
– Utilisez toutes les piles immédiatement. Sinon, refermez très consciencieusement l’emballage et mettez-le en sûreté.
– Récupérez et recomptez les piles usagées.
– Ramenez-les immédiatement au commerçant.

Ce qu’il faut retenir…
✓ Expliquez à l’enfant dès son plus jeune âge qu’il ne doit pas mettre à la bouche tous les objets qu’il ramasse.
✓ Passez l’aspirateur et le balai régulièrement, et demandez aux aînés de ranger (ou rangez-les vous-même) tous les jouets de petite taille qui traînent.
✓ Respectez les mises en garde inscrites sur les jouets et n’achetez que ceux qui portent la mention NF ou CE.
✓ Ne laissez pas traîner de piles boutons (utilisées dans les montres, certains appareils photo, etc.). Elles sont particulièrement dangereuses, tant en raison de leur petite taille que de la toxicité de leur contenu. Utilisez-les tout de suite ou rangezles dans un endroit inaccessible aux enfants. Rapportez-les au commerçant après usage.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online