Comment faire face à un malaise grave du nourrisson

Comment faire face à un malaise grave du nourrisson 263x263 - Comment faire face à un malaise grave du nourrisson



Comment faire face à un malaise grave du nourrisson

L’essentiel tout de suite...

En cas de malaise grave du nourrisson, procédez comme suit :
✓ Appelez le Samu-15.

Si le nourrisson éprouve des difficultés pour respirer ou ne respire plus…
✓ Placez-le en position latérale de sécurité en attendant les secours.

Si le nourrisson ne respire plus…
✓ Commencez la ventilation artificielle et, le cas échéant, le massage cardiaque.

Comprendre
Le malaise du nourrisson est rare, mais son évolution est parfois dramatique. A Paris, on recense une centaine de malaises graves du nourrisson pour environ 31 000 naissances par an, soit environ 3 cas pour 1 000 bébés. Tout nourrisson qui présente un malaise grave doit être hospitalisé, même si la récupération a été spontanée et rapide. Cette hospitalisation a pour but de rechercher la cause du malaise, afin de la traiter et d’éviter la récidive. Dans 40 % des cas, un reflux gastro-œsophagien, avec ou sans vomissement, est à l’origine du malaise. Les deux autres causes les plus fréquentes (15 %) sont les infections ORL et broncho-pulmonaires (virales ou bactériennes), et les malformations congénitales méconnues qui « décompensent» brutalement.
Plus rarement, on retrouve des tumeurs, certains troubles métaboliques, des asphyxies obstructives, des épilepsies, certaines urgences chirurgicales de l’enfant, une intolérance au lait de vache, des intoxications au monoxyde de carbone ou encore un traumatisme crânien. Le malaise du nourrisson ne doit en revanche pas être confondu avec le choc anaphylactique, dont la cause est différente. Dans certains cas, l’origine du malaise n’est jamais trouvée.

Reconnaître les signes
Le malaise du nourrisson est un événement spectaculaire et très angoissant pour ceux qui y assistent :
• Le nourrisson, auparavant en pleine forme, devient tout pâle.
• Il bleuit, son regard se fige, sa respiration est irrégulière ou même s’arrête.
• Son corps devient tout mou ou, au contraire, se raidit et tremble.
Le plus souvent, le malaise est bref et l’enfant recouvre rapidement son état antérieur. Mais parfois, le malaise s’aggrave et évolue vers un arrêt respiratoire ou cardio-respiratoire.

Réagir
• Appelez immédiatement le Samu-15. Evaluez les constantes vitales de l’enfant (respiration et battements cardiaques) et agissez en fonction de son état :

Si le nourrisson est inconscient mais respire normalement…
• Allongez-le sur le côté, en position latérale de sécurité et attendez les secours.

La respiration du nourrisson est irrégulière, il marque des pauses respiratoires…
• Couchez l’enfant sur le dos, la tête légèrement défléchie en arrière. Libérez les voies aériennes en basculant doucement la tête en arrière puis débutez immédiatement la respiration artificielle s’il n’y a pas d’amélioration.

Le nourrisson est en arrêt cardio-respiratoire…
• Commencez la réanimation cardio-respiratoire.
• Poursuivez les manœuvres jusqu’à l’arrivée du Samu-15.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online