Comment faire face à un problème cardio-respiratoire

Comment faire face à un problème cardio respiratoire 263x263 - Comment faire face à un problème cardio-respiratoire



Comment faire face à un problème cardio-respiratoire

L’essentiel tout de suite…

En cas d’arrêt cardio-respiratoire, procédez comme suit :

L’enfant ne parle pas, il ne réagit pas, aucun mouvement de la poitrine ni de l’abdomen n’est visible et aucun bruit ou souffle n’est perçu…
✓ Appelez au secours immédiatement si vous êtes seul(e), afin d’obtenir de l’aide.
✓ Assurez immédiatement la libération des voies aériennes, en basculant doucement la tête de l’enfant en arrière et en élevant son menton.
✓ Ouvrez la bouche de la victime et retirez d’éventuels corps étrangers.
✓ Appréciez la respiration, et vérifiez que ni le ventre ni la poitrine de l’enfant ne se soulèvent pendant les dix secondes maximum que dure cette recherche.
✓ Faites appeler le Samu-15 ou les pompiers-18.
✓ Pratiquez immédiatement deux insufflations efficaces (chacune doit entraîner un début de soulèvement de la poitrine) en utilisant la technique du bouche-à-bouche ou du bouche-à-bouche-et-nez en fonction de l’âge de l’enfant.
✓ Si la respiration ne reprend pas et en l’absence de mouvement de la petite victime, commencez immédiatement les compressions thoraciques, associées à la ventilation artificielle. Ne vous interrompez pas avant l’arrivée des secours.

Techniques du bouche-à-bouche et du bouche-à-bouche-et-nez:
✓ Inspirez de l’air, puis placez votre bouche sur celle de l’enfant après avoir pincé son nez. Chez le tout-petit, placez votre bouche de façon à recouvrir son nez et sa bouche en même temps. Puis insufflez progressivement durant deux secondes, jusqu’à ce que la poitrine de la victime commence à se soulever.

Technique du massage cardiaque externe. Il diffère selon l’âge de l’enfant (voir schémas pages 140 et 141). Dans tous les cas, installez l’enfant sur un plan dur.
✓ Localisez le sternum du nourrisson et placez la pulpe de deux doigts d’une main dans l’axe du sternum, une largeur de doigt au-dessous d’une ligne droite imaginaire réunissant les mamelons de l’enfant.
✓ Comprimez régulièrement le sternum avec la pulpe des deux doigts d’environ 2 à 3 cm, à une fréquence de cent compressions par minute.
✓ Après cinq compressions, basculez la tête du nourrisson en arrière et élevez le menton en réalisant une insufflation par le bouche-à-bouche-et-nez.
✓ Replacez ensuite la pulpe des doigts dans la bonne position et réalisez cinq nouvelles compressions.
✓ Continuez d’alterner cinq compressions du sternum avec une insufflation jusqu’à l’arrivée des secours.

S’il s’agit d’un enfant de 1 à 8 ans:

Les compressions thoraciques sont réalisées avec un seul bras, après avoir repéré le milieu du sternum.
✓ Placez le talon d’une main sur la moitié inférieure du sternum. Installezvous au-dessus de l’enfant, à la verticale de sa poitrine. Bras tendu, comprimez le sternum d’environ 3 à 4 cm.
✓ Renouvelez les compressions thoraciques à une fréquence d’environ cent par minute. Après cinq compressions, basculez la tête de l’enfant en arrière, élevez le menton et réalisez une insufflation par le bouche-à-bouche.
✓ Replacez le talon de la main sur le sternum et réalisez cinq nouvelles compressions. Continuez d’alterner cinq compressions sternales avec une insufflation jusqu’à l’arrivée des secours.

Au-delà de 8 ans:

Ce sont les techniques utilisées chez l’adulte qui s’appliquent.
✓ Les compressions sternales s’effectuent strictement sur la ligne médiane, en dessous d’une ligne imaginaire reliant les mamelons, en plaçant une main sur l’autre et en conservant les bras tendus. On intercale deux insufflations toutes les quinze compressions du sternum, à un rythme de cent compressions par minute associées à huit à dix insufflations efficaces.

Comprendre

L’arrêt cardio-respiratoire peut survenir à l’occasion de nombreux accidents ou lors d’affections aiguës. Connaître les manœuvres de base de la réanimation est donc d’une importance cruciale. Il s’agit là d’une vraie urgence. Il ne suffit pas d’appeler les secours. Encore faut-il pouvoir intervenir rapidement et efficacement pendant les très longues minutes qui séparent votre appel de leur arrivée.
Au cours d’un arrêt cardio-respiratoire, deux fonctions vitales sont momentanément défaillantes : la respiration et les battements cardiaques. Il va falloir, au plus vite, ventiler l’enfant et réamorcer la pompe cardiaque. La ventilation artificielle permet d’oxygéner le sang qui irrigue les organes vitaux, dont le cerveau. Le massage cardiaque remplace l’activité du cœur II permet de rétablir et de maintenir l’irrigation sanguine des centres vitaux, en attendant soit la reprise spontanée des battements du cœur, soit la reprise médicalement provoquée. Cela évite que des organes essentiels, comme le cerveau, ne souffrent du manque d’oxygène et en conservent des séquelles.

Reconnaître les signes

Pour déterminer si l’enfant est en arrêt cardio-respiratoire :
• Observez les mouvements de la poitrine. Découvrez le thorax et regardez s’il se soulève.
• Recherchez un éventuel souffle respiratoire : approchez votre oreille et votre joue de la bouche de l’enfant pour percevoir un souffle. Dans le cas d’un arrêt cardio-respiratoire, la victime ne respire pas, aucun souffle n’est perçu, aucun bruit n’est entendu. Ni le ventre, ni la poitrine de la victime ne se soulèvent pendant les dix secondes que dure cette recherche.

Réagir

L’intervention, étape par étape
Devant un enfant inanimé, inconscient, en arrêt cardio-respiratoire, il faut être capable de réagir rapidement et de manière adaptée. Surtout, essayez de ne pas paniquer, même si la situation est terrible pour un parent.

Appelez à l’aide et faites le diagnostic
• Demandez de l’aide à proximité (si possible, tâchez d’être deux ou, mieux, trois, mais pas plus !).
• Appelez ou faites appeler les secours (Samu-15 ou pompiers-18).
• Allongez l’enfant sur un plan dur (pas sur un lit, mais sur une table ou bien à même le sol).
• Evaluez rapidement l’état de l’enfant.

En présence d’un arrêt cardio-respiratoire, entamez les deux manœuvres en alternance (ventilation artificielle et massage cardiaque externe). Ces gestes sont différents selon l’âge de l’enfant. Ils peuvent être pratiqués par des personnes dépourvues de savoir médical particulier Reportez-vous aux encadrés et aux schémas qui les illustrent.

Pratiquez la réanimation
• Assurez-vous d’abord que les voies respiratoires de l’enfant sont dégagées et qu’aucun corps étranger ne les obstrue (reportezvous au chapitre sur les étouffements, page 185).
• Nettoyez, le cas échéant, les sécrétions ou les glaires qui encombrent les voies respiratoires.
• Commencez la ventilation artificielle par deux insufflations successives.
• Si la respiration ne reprend pas et en l’absence de mouvement de la petite victime, commencez immédiatement les compressions thoraciques, associées à la ventilation artificielle. Ne vous interrom-
pez pas avant l’arrivée des secours.

La fréquence des compressions sternales doit être de cent par minute quel que soit l’âge de la victime, associée à huit à dix insufflations efficaces. Toutes les minutes environ, interrompez les manœuvres de
réanimation cardio-pulmonaire pour rechercher la présence de signe de circulation. ATTENTION ! Cette recherche ne doit jamais excéder dix secondes.

La ventilation artificielle chez l’enfant et le nourrisson
(technique du bouche-à-bouche et du bouche-à-bouche-et-nez)
• Couchez le nourrisson ou l’enfant à plat sur le dos, sur une surface dure.
• Placez deux doigts sous son menton, afin de basculer doucement sa tête vers l’arrière et de maintenir sa bouche ouverte.
• Insufflez :
– Si c’est un nourrisson, englobez à la fois le nez et la bouche de l’enfant.
– Si c’est un enfant plus grand, pincez-lui le nez.
• Appliquez vos lèvres sur la bouche ouverte.
• Soufflez l’air dans la bouche de manière assez puissante pour soulever le thorax. Si celui-ci se soulève effectivement, c’est le signe que votre manœuvre est efficace.
• Relevez-vous légèrement pour inspirer de l’air frais, pendant que le thorax s’affaisse et se vide.
• Recommencez.
• Maintenez un rythme d’environ vingt insufflations par minute.
• Contrôlez la reprise de signes de vie toutes les minutes environ. En leur absence, poursuivez alternativement ventilation artificielle et massage cardiaque.

Le massage cardiaque externe (ou MCE)

En présence d’un arrêt cardio-respiratoire (reportez-vous à la section Reconnaître les signes, commencez le massage cardiaque externe.

Celui-ci doit toujours être associé à la ventilation artificielle, au rythme d’une insufflation pour cinq mouvements de massage cardiaque chez le nourrisson et l’enfant de 1 à 8 ans, et de deux insufflations pour quinze mouvements de massage cardiaque chez l’enfant de plus de 8 ans. ATTENTION! La technique est différente selon l’âge (nourrisson, petit enfant ou enfant plus grand…)

S’il s’agit d’un nourrisson

• Placez-vous latéralement-
• Localisez le sternum du nourrisson et placez la pulpe de deux doigts d’une main dans l’axe du sternum, une largeur de doigt au-dessous d’une ligne droite imaginaire réunissant les mamelons de l’enfant.
• Comprimez régulièrement le sternum avec la pulpe des deux doigts d’environ 2 à 3 cm.
• La fréquence des compressions sternales doit être de 100 par minute.

S’il s’agit d’un enfant de 1 à 8 ans
• Placez-vous latéralement.
• Placez le talon d’une main sur la moitié inférieure du sternum.
• Installez-vous bien au-dessus de l’enfant, à la verticale de sa poitrine, et avec le bras
tendu comprimez le sternum d’environ 3 à 4 cm, à l’aide d’une seule main.
• Renouvelez les compressions thoraciques à une fréquence d’environ cent par minute.

S’il s’agit d’un enfant plus grand
• Installez-le sur un plan dur.
• Agenouillez-vous à ses côtés.
• Entrecroisez les paumes des deux mains l’une sur l’autre. Posez une paume sur le milieu du thorax, en dessous d’une ligne imaginaire reliant les mamelons entre eux, en tendant les bras.
• Appuyez, puis relâchez régulièrement, en gardant les bras tendus. Réitérez cette
manœuvre au rythme de cent compressions par minute.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online