Comment l’empêcher de s’étouffer

Comment lempêcher de sétouffer 263x263 - Comment l'empêcher de s'étouffer



Comment l’empêcher de s’étouffer

L’étouffement entraîne une asphyxie, c’est-à-dire un arrêt de l’oxygénation de Vorganisme. Uenfant
peut en garder de graves séquelles, voire y laisser la vie. La vigilance et le respect de mesures de
prévention simples sont donc essentiels.

Comprendre
Selon l’âge de l’enfant, la cause des étouffements est différente. Les nourrissons peuvent s’asphyxier en s’étranglant ou à la suite d’une «fausse-route» alimentaire (aliment avalé de travers, qui passe dans
les voies respiratoires). Les mêmes causes sont retrouvées chez l’enfant plus grand, mais les objets incriminés sont différents. Et surtout, de nouveaux nsques doivent être pris en compte (respiration en atmosphère confinée, pendaison).

Prévenir les risques

Les asphyxies par strangulation
L’asphyxie provoquée par la compression du cou de l’enfant n’est pas un accident exceptionnel. Chaque année, en France, environ 35 enfants de 1 à 4 ans meurent en s’étranglant avec une lanière, une ceinture ou encore avec la chaînette de leur tétine.

Que faire?
• Choisissez une tétine sans chaînette.
• Si vous persistez à utiliser une tétine munie d’une chaînette, optez pour une chaîne très courte qui ne puisse pas faire le tour du cou de l’enfant. Fixez le clip le plus bas possible, sur le devant du vêtement, jamais sur l’épaule.
• Ne laissez pas traîner de cordes, cordons de rideau, laisses de chien, ficelles, ceintures…

La fausse-route asphyxique
C’est un accident très rare. Les nourrissons peuvent s’étouffer en régurgitant des aliments. Chez les plus grands, les fausses-routes sont dues à des objets ou des aliments volumineux. L’obstruction des voies respiratoires est presque complète, mettant rapidement la vie de l’enfant en péril.

Que faire?
La prévention impose de connaître quelque peu le rythme des acquisitions psychomotrices de l’enfant. Ainsi, dès l’âge de 4 mois, bébé porte tout à sa bouche. La période dangereuse commence. Dès qu’il se déplace à quatre pattes (vers 8 ou 10 mois), les risques sont décuplés. Rangez et mettez hors de portée tous les objets dangereux, assez petits pour être avalés, mais suffisamment gros pour se coincer dans la gorge. Il est impossible d’établir une liste de tous les objets à risque. A vous d’agir avec bon sens.

A titre indicatif, voici quelques conseils…

Pour éviter les risques alimentaires:
• Méfiez-vous des noyaux de fruits (pruneaux, abricots…).
• Coupez soigneusement les aliments de votre enfant. Attention notamment aux gros morceaux de viande ou de banane….
• Ne lui donnez jamais de bonbons durs et de dragées. A partir de 4 ans, il pourra consommer des bonbons tendres de taille moyenne.

Pour éviter les accidents par ingestion d’objets de la vie courante:
• Ne laissez jamais traîner capuchons de stylo, grosses piles, boutons, perles, billes, petits morceaux de jouets, petits personnages en plastique, ballons de baudruche, élastiques, etc.

La fausse-route non asphyxiante
Lorsqu’un enfant avale de travers un petit corps étranger ou un fragment d’objet et tousse violemment pendant quelques minutes, sans succès, devient rouge violacé, puis se calme, cela signifie que l’objet s’est trompé de voie, empruntant la trachéeartère, au lieu de continuer son chemin dans l’œsophage. Il a ensuite poursuivi sa route, dépassé les voies respiratoires hautes et fini par se coincer dans une bronche. On parle alors de fausse-route non asphyxiante car l’enfant, après une gêne passagère, retrouve son souffle. Même si tous les signes de gêne ont disparu, les conséquences peuvent être redoutables. L’objet n’est alors découvert qu’à l’occasion de complications respiratoires, en particulier d’infections pulmonaires à répétition. L’extraction est indispensable et nécessite une
bronchoscopie (introduction d’un tube rigide) sous anesthésie générale. Ce geste n’est pas anodin.
L’intervention permet d’enlever le corps étranger, à l’aide d’une pince introduite dans le tube rigide. Parfois, le recours à la chirurgie est inévitable, en raison de l’état du tissu pulmonaire. Il peut ensuite subsister des séquelles au niveau du poumon.

Que faire?
• Aspirez et rangez soigneusement les endroits où vous laissez jouer bébé.
• Ne laissez jamais traîner de clous, vis. punaises, épingles, petits boutons, perles et autres petits objets.
• Respectez scrupuleusement les limites d’âge mentionnées sur les jeux.
• Mettez les petits éléments des jouets hors de portée du petit dernier ou des petits visiteurs.
• Bannissez les fruits secs pour l’apéritif (cacahuètes, noix, noisettes, pistaches), trop souvent responsables de fausses-routes. Ils sont dangereux jusqu’à environ 5 ans. Ensuite, l’enfant est plus attentif aux explications et a appris à bien mâcher. Si vous ne pouvez pas vous en passer, n’en consommez jamais en présence d’enfants. Rangez-les soigneusement et assurez-vous qu’aucun n’est tombé par terre.

Les autres causes
Certains enfants meurent étouffés en s’enfermant, par jeu, dans un placard, un frigo, un coffre de voiture… Attention aux parties de «cache-cache» ! D’autres jouent, sans surveillance, dans des
endroits dangereux et se retrouvent ensevelis par du sable ou des graviers. Ces accidents concernent plutôt les enfants plus âgés.

Que faire?
• Expliquez aux enfants que certains jeux sont dangereux. Incitez-les à vous décrire leurs activités.
• Surveillez-les, même s’il s’agit d’enfants « raisonnables ». Leur notion du danger reste très vague!

Ce qu’il faut retenir…
✓ Ne laissez jamais traîner de cordes, lanières, ceintures, laisses de chien… Et choisissez pour votre bébé une tétine sans chaînette. Sinon, optez pour une tétine munie d’une chaîne très courte, qui ne pourra pas faire le tour du cou de l’enfant.
✓ Mettez hors de portée tous les objets assez petits pour être avalés (capuchons de stylo, billes, élastiques, etc.).
✓ Coupez soigneusement les aliments de votre enfant. Ne lui donnez jamais de bonbons durs ou de dragées Et méfiez-vous des noyaux de fruits !
✓ Bannissez les fruits secs pour l’apéritif si votre enfant a moins de 5 ans. Les cacahuètes représentent un danger réel pour les petits et sont chaque année l’objet de « fausses-routes » alimentaires (l’aliment est avalé de « travers » et continue sa route jusqu’à un poumon). Ne
l’oubliez pas !
✓ Attention aux parties de « cache-cache » dans le placard, le frigo ou le coffre de la voiture. Expliquez à votre enfant que certains jeux sont dangereux.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online