Comment prévenir un accident si redouté

Comment prévenir un accident si redouté 263x263 - Comment prévenir un accident si redouté



Comment prévenir un accident si redouté

La mort subite du nourrisson est un accident tragique et imprévisible. C’est sans doute le plus redouté des mères de famille qui savent à quel point il est difficile à prévenir. Difficile, mais pas impossible…

Comprendre
La mort subite du nourrisson ne concerne quasiment que les enfants de moins de 1 an. Au-delà de cet âge, elle est rarissime. La quasi-totalité des décès surviennent avant 5 mois (90 % des cas), avec un pic entre 0 et 3 mois (50 % des cas). Accident dramatique, qui se produit plus souvent lors de la période hivernale, la mort subite du nourrisson touche un peu plus de garçons que de filles (60 % des victimes sont de sexe masculin).
En général, aucun signe ne permet aux parents de se prémunir. Le nourrisson est retrouvé inerte dans
son berceau, landau, siège-auto ou transat. Certains, plus chanceux que d’autres, souffrent parfois d’un malaise grave en présence des parents et échappent ainsi à la mort (reportez-vous au chapitre
sur le malaise grave du nourrisson, page 267). Ils feront alors l’objet de bilans médicaux appro-
fondis, afin de rechercher la cause du malaise, de la traiter et d’éviter les récidives.

Reconnaître le danger
Deux fois sur trois, la cause de la mort peut être déterminée. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une infection. On retrouve aussi des malformations cardiaques, pulmonaires, cérébrales ou digestives,
passées inaperçues. Le reflux gastro-œsophagien représente 10 % des causes connues de morts subites. Parfois, d’autres pathologies en sont responsables, comme certaines maladies héréditaires rarissimes. Leur mise en évidence permet d’effectuer, pour les grossesses suivantes, un dépistage in utero ou après la naissance. Là est tout l’enjeu : une fois le drame passé, il faut avant tout protéger les enfants à venir. Aussi est-il indispensable de comprendre ce qui a provoqué la tragédie. La naissance d’un enfant dans une famille qui a perdu un nourrisson est forcément un grand bonheur, mais aussi une terrible source d’angoisse pour les parents. Ce nouvel enfant fera l’objet d’un bilan médical systématique. Le but étant de déterminer s’il est porteur d’un risque connu de mort subite et, le cas échéant, de l’en
protéger. Il est très important que votre médecin soit informé des cas familiaux de mort subite.

Prévenir
Si bien des cas de morts subites sont inopinés, imprévisibles et brutaux, un certain nombre de vies pourraient être épargnées par des mesures de précaution simples. Pour preuve, la campagne d’information nationale, débutée en 1994, a permis de faire connaître aux jeunes mamans certaines causes de mort
subite du nourrisson. Notamment, les erreurs en matière de couchage. Depuis que les associations et maternités se sont unies pour promouvoir le couchage des bébés sur le dos, le nombre de cas de mort subite a nettement diminué. Il est passé de 1 200 cas en 1992, à 358 en 1997. Des mesures simples vous permettront de limiter le risque de mort subite du nourrisson:
– l’adaptation de son couchage ;
– la prévention des infections ;
– la surveillance de sa digestion.

Dans la chambre
• Couchez toujours votre bébé sur le dos (sauf en cas de contre-indications médicales).
• Choisissez un lit qui respecte les normes Afnor et n’utilisez que matelas adapté au lit.
• Si vous avez besoin d’un lit pliant d’appoint, préférez ceux de type clic-clac. Leur fond rigide est formé de deux planches de contreplaqué. Le poids de l’enfant bloquant le sommier, le lit pourra pas se replier.
• N’utilisez ni drap, ni couverture, ni couette, ni oreiller. Préférez les gigoteuses ou turbulettes adaptées à la taille et à l’âge du bébé. Habillez votre enfant avec des pyjamas de type Babygros® lors la saison froide et avec des justaucorps en été.
• Maintenez la température de la chambre entre 19 °C et 20 °C, un humidificateur si l’air est très sec (par exemple si votre mais est chauffée à l’électricité). Lavez, désinfectez et changez l’eau l’humidificateur pour éviter la pullulation des microbes. Dans immeubles à chauffage collectif, faites circuler l’air pour abaisser la température ambiante.

Contre les infections
• Demandez aux visiteurs de ne pas embrasser le bébé.
• Favorisez les modes de garde individuels (assistante materr employée de maison), plutôt que les crèches collectives.
• Dans la mesure du possible, allaitez votre enfant : le lait maternel apporte des moyens supplémentaires de lutte contre les infections.

Les repas
• Gardez bébé dans vos bras après la tétée.
• Attendez qu’il ait fait son rot pour le coucher.
• Consultez votre médecin si les rots de votre enfant sont très tardifs, difficiles, ou encore s’il se tortille, semble souffrir ou s’il régurgite fréquemment du lait longtemps après les biberons.

ATTENTION! Informez toutes les personnes qui pourraient être amenées à s’occuper de votre bébé (baby-
sitter, grands-parents, etc.) des mesures à prendre dans le cadre de la prévention de la mort subite du nourrisson. N’hésitez pas, le cas échéant, à vérifier que ces mesures ont été bien assimilées.

Ce qu’il faut retenir…
✓ Couchez toujours votre bébé sur le dos (sauf en cas de contre-indications médicales).
✓ Choisissez un lit conforme aux normes Afnor et n’utilisez que le matelas adapté au lit.
✓ N’utilisez ni drap, ni couverture, ni couette, ni oreiller. Préférez les gigoteuses, en vérifiant bien qu’elles sont adaptées à la taille et à l’âge du bébé.
✓ Maintenez la température de la chambre entre 19 °C et 20 °C. Et si l’air est très sec, utilisez un humidificateur
✓ Méfiez-vous des infections ! Demandez aux visiteurs de ne pas embrasser le bébé et, si vous travaillez, choisissez les modes de garde individuels (assistante maternelle, par exemple) plutôt
que les crèches collectives.
✓ Après la tétée, gardez votre enfant dans les bras et attendez qu’il ait fait son rot pour le coucher.
✓ Consultez votre médecin si votre bébé met beaucoup de temps pour faire son rot ou semble souffrir à cette occasion, ou encore s’il régurgite du lait longtemps après les biberons.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online