Comment réagir aux plaies et aux écorchures

Comment réagir aux plaies et aux écorchures 263x263 - Comment réagir aux plaies et aux écorchures



Comment réagir aux plaies et aux écorchures

L’essentiel tout de suite…

En cas de plaie ou d’écorchure, procédez comme suit :

Pour une écorchure superficielle…
✓ Lavez la plaie à l’eau, puis avec de l’eau savonneuse simple ou à l’aide d’un savon antiseptique dilué (Septivon Solubacter). Séchez la plaie avec une compresse propre.
✓ Désinfectez avec un antiseptique non alcoolisé.
✓ Vérifiez que la plaie est propre et ne contient aucun corps étranger
✓ Appliquez un produit asséchant, type Eosine aqueuse* à l’aide d’une compresse.

Pour une plaie située sur un membre ou une articulation…
✓ Nettoyez et protégez la blessure.
✓ Rendez-vous avec l’enfant aux urgences de l’hôpital le plus proche.

Pour une plaie du visage…
✓ Désinfectez et protégez la plaie.
✓ Emmenez systématiquement l’enfant aux urgences (la blessure peut nécessiter la pose de points de suture, de Stéristrips ou de colle chirurgicale).

Pour une plaie oculaire…
S’il s’agit d’une projection chimique :
✓ Maintenez l’œil de l’enfant paupières écartées et rincez-le avec un filet d’eau continu pendant une quinzaine de minutes au moins.
✓ Appliquez sur l’œil une compresse de gaze ou de tissu, et fixez-la, sans comprimer, à l’aide d’un bandage.
✓ Conduisez l’enfant en urgence chez un ophtalmologiste, ou appelez les secours (Samu-15 ou pompiers-18).

En cas d’égratignure, coupure ou incrustation d’objet dans l’œil :
✓ Ne tentez pas d’enlever l’objet incrusté dans l’œil.
✓ Rincez, SANS frotter, avec du sérum physiologique.
✓ Couvrez l’œil de compresses stériles, sans comprimer.
✓ Consultez un ophtalmologiste en urgence ou appelez les secours (Samu-15 ou pompiers-18).

Pour une plaie du cuir chevelu…
✓ Les plaies consécutives à un choc ou à une chute sur la tête doivent toujours faire l’objet d’une consultation médicale.

Comprendre
Plaies et êcorchures n’ont, la plupart du temps, aucune conséquence, mais le risque infectieux existe, en particulier de tétanos. En principe, tous les enfants sont vaccinés, mais si le vôtre ne l’est pas, signalez-le au médecin sans perdre de temps. N’oubliez pas les dates de rappel !

Réagir

Les êcorchures superficielles
• Commencez par calmer l’enfant. Expliquez-lui que les produits que vous allez utiliser pour nettoyer la plaie ne « piquent » pas.
• Lavez la plaie, d’abord à l’eau, puis avec de l’eau savonneuse simple ou à l’aide d’un savon antiseptique dilué (Septivon® Solubacter).
• Séchez la plaie avec une compresse propre.
• Appliquez un produit asséchant, type Eosine aqueuse®, à l’aide d’une compresse.
• Si la plaie est étendue, posez une compresse sèche fixée sur les bords par des morceaux de sparadrap. Les pansements prêts à l’emploi feront l’affaire pour les petites plaies.

Soins à donner pendant les jours qui suivront :
• Nettoyez la plaie pendant quarante-huit heures, remettez de l’Eosine aqueuse® et protégez la blessure.
• Lorsque les croûtes sont sèches, empêchez l’enfant de se gratter et laissez la plaie à l’air libre.
• Désinfectez-la avec un antiseptique non alcoolisé (reportez-vous au chapitre sur Varmoire à pharmacie, page 128).
• Vérifiez que la plaie est propre et ne contient aucun corps étranger (terre, écharde ou autre).

Les plaies des membres et des articulations
Souvent profondes, ces plaies nécessitent toujours un examen médical et un traitement adapté. Les plaies des tendons, quand elles ne sont pas traitées ou quand elles sont mal suivies, peuvent laisser des séquelles.

Que faire ?
• Nettoyez et protégez la blessure.
• Rendez-vous avec l’enfant aux urgences de l’hôpital le plus proche.

Les plaies du visage
• Désinfectez et protégez la plaie
• Emmenez systématiquement l’enfant aux urgences (la blessure peut nécessiter la pose de points de suture, de Stéristrips ou de colle chirurgicale).
Le traitement doit toujours être administré rapidement après l’accident, pour éviter les infections Passé un certain délai, il est trop tard pour ces traitements. De surcroit, la cicatrisation spontanée de la blessure peut laisser une cicatrice très disgracieuse.

Les plaies oculaires
Les plaies oculaires se manifestent par une rougeur brutale, un larmoiement, une douleur, un cedème et l’impossibilité d’ouvrir l’œil.

Que faire ?
Si la plaie est due à une projection chimique :
• Maintenez l’œil de l’enfant paupières écartées et rincez-le avec un filet d’eau continu (pendant quinze a vingt minutes).
• Appliquez sur l’œil une compresse de gaze ou de tissu, et fixez-la, sans compnmer, à l’aide d’un bandage. Si possible, faites de même avec l’autre œil (afin d’éviter la mobilisation de l’œil blessé, par suite des mouvements de l’œil resté valide).
• Conduisez au plus vite l’enfant chez un ophtalmologiste ou appelez les secours (Samu-15 ou pompiers-18). Il s’agit d’une urgence ! En cas d’égratignure, coupure ou incrustation d’objet dans l’œil :
• Surtout, NE TENTEZ PAS D’ENLEVER l’objet incrusté dans l’œil.
• Rincez, SANS frotter, avec du sérum physiologique.
• Couvrez l’œil de compresses stériles, sans comprimer (si possible, faites de même pour l’autre œil).
• Consultez un ophtalmologiste en urgence ou appelez les secours (Samu-15 ou pompiers-18).

Les plaies du cuir chevelu
Le cuir chevelu contient de nombreux vaisseaux sanguins et saigne donc énormément, même en cas de petite plaie superficielle.
• Nettoyez bien la blessure, puis couvrez-la de compresses Sachez que la pose de sutures est parfois nécessaire.
Les plaies consécutives à un choc ou a une chute sur la tête doivent toujours faire l’objet d’une consultation médicale.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online