Comment réagir de piqûres

Comment réagir de piqûres 263x263 - Comment réagir de piqûres



Comment réagir de piqûres

L’essentiel tout de suite…

En cas de piqûre, procédez comme suit :

✓ Calmez l’enfant et assurez-vous qu’il ne présente pas de nombreuses piqûres.
✓ Désinfectez la piqûre, après avoir retiré le dard avec une pince à épiler s’il s’agit d’une piqûre d’abeille.
✓ S’il s’agit d’une piqûre de méduse, rincez sans frotter la zone douloureuse à l’eau savonneuse froide.
✓ Appliquez sur la piqûre une compresse froide ou de la glace dans un gant.
✓ Si l’état de l’enfant ne vous inspire pas d’inquiétude, mais qu’il se plaint de douleurs, donnez-lui du paracétamol.
✓ Si l’état de l’enfant semble grave (malaise, perte de connaissance…).

Comprendre
Le printemps et surtout l’été, les piqûres sont légion. Les plus fréquentes sont évidemment les piqûres d’hyménoptères, c’est-à-dire de guêpes, d’abeilles et de frelons, ainsi que celles de moustiques et de taons. Au bord de la mer, il ne faut pas pour autant oublier un autre type de piqûres, celles des méduses, particulièrement douloureuses.

Réagir

Les piqûres d’insectes
• Calmez l’enfant et assurez-vous qu’il ne présente pas de nombreuses piqûres.
• S’il s’agit d’une piqûre d’abeille, enlevez le dard, s’il est visible, à l’aide d’une pince à épiler nettoyée à l’alcool (les guêpes et les frelons ne perdent pas leur aiguillon). Veillez bien à ne pas casser le dard en le retirant.
• Désinfectez la piqûre.
• Appliquez dessus une compresse froide ou de la glace dans un gant.
• Si l’état de l’enfant ne semble pas grave mais qu’il se plaint d’avoir mal, donnez-lui du paracétamol pour apaiser la douleur. Sachez par ailleurs que pour les piqûres de moustiques, un coton imbibé de vinaigre permet de faire dégonfler rapidement la zone irritée.

Les piqûres de méduses
Courantes l’été, les piqûres de méduses entraînent des lésions urticantes très douloureuses.
• Rincez SANS FROTTER la zone douloureuse à l’eau savonneuse froide.
• Appliquez dessus de la glace.
• Donnez du paracétamol à l’enfant pour réduire la douleur.

Quand s’inquiéter ?
Si l’enfant se sent mal, présente des piqûres multiples ou a été piqué à l’intérieur de la bouche, il y a URGENCE II peut en résulter un malaise, accompagné d’une chute de la pression artérielle et d’une perte de connaissance (choc anaphylactique ou phénomène provoqué par la libération massive d’histamine
dans le sang). On peut aussi observer un œdème très volumineux qui s’étend rapidement. S’il concerne la face et gagne le larynx, il s’agit du fameux « œdème de Quincke » que l’on traitera d’abord avec
des corticoïdes et, en cas d’échec, par des injections d’adrénaline et une intubation (pour éviter l’asphyxie).

Dans tous les cas :
• Appelez le Samu-15 en urgence.
• Appliquez la procédure décrite dans le chapitre consacré au choc allergique.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online