Comment réagir en cas de chute sur la tête

Comment réagir en cas de chute sur la tête 263x263 - Comment réagir en cas de chute sur la tête



Comment réagir en cas de chute sur la tête

L’essentiel tout de suite…

En cas de chute sur la tête, procédez comme suit selon la situation:

L’enfant pleure immédiatement…
✓ Rassurez-le.
✓ Vérifiez qu’il peut bouger tous ses membres.
✓ Si tout vous semble normal, surveillez-le attentivement durant trente-six heures.
✓ S’il s’endort et que vous ne parvenez pas à le réveiller ou s’il convulsé, conduisez-le aux urgences ou appelez le Samu-15.

L’enfant a perdu connaissance…
✓ Téléphonez ou faites téléphoner au Samu-15, tout en intervenant.
✓ Assurez-vous que l’enfant respire (reportez-vous au chapitre sur l’arrêt cardio-respiratoire).
✓ Placez-le sur le côté pour lui permettre de respirer plus facilement (position latérale de sécurité) et ouvrez-lui la bouche.
✓ Le cas échéant, nettoyez la plaie.

Comprendre
Chez l’enfant de moins de 5 ans, les traumatismes crâniens sont, le plus souvent, consécutifs à des accidents domestiques. Pour les plus grands, la principale cause réside dans les accidents de jeux
ou de sport. «Traumatisme crânien » signifie que le choc entraîne une atteinte du crâne et parfois de son contenu, le cerveau.
Ce qui est grave lors de ces accidents, c’est donc plus la lésion du cerveau que la fracture du crâne Toutefois, les deux surviennent souvent conjointement. Si le choc est direct sur la tête, les lésions
sont plus graves.

Réagir
La perte de connaissance immédiate est l’élément principal qui vous permettra de faire la distinction entre une chute nécessitant une prise en charge médicale et une chute n’exigeant qu’une simple surveillance a domicile.

Chute sans perte de connaissance (après la chute, l’enfant pleure immédiatement)

• Rassurez l’enfant et vérifiez qu’il bouge normalement tous ses membres.
• Si tout est normal, une simple surveillance a domicile pendant environ trente-six heures est suffisante:
-Soyez attentif au comportement de l’enfant : est-il normal ?
Réagit-il comme d’habitude ?
– Parlez-lui régulièrement pour voir si ses réponses sont claires et cohérentes.
– Réveillez-le toutes les trois heures durant la première nuit afin de détecter la survenue éventuelle d’un coma secondaire (ne secouez pas votre enfant ! Si vous n’arrivez pas à le réveiller,
conduisez-le aux urgences ou appelez le Samu-15). Toute anomalie doit conduire à une consultation médicale urgente.

Chute avec perte de connaissance immédiate
• Restez le plus calme possible, mais agissez rapidement.
• Téléphonez ou faites téléphoner au Samu-15, en même temps que vous intervenez :
– Assurez-vous que l’enfant respire (reportez-vous au chapitre sur l’arrêt cardio-respiratoire).
– Etendez-le sur le côté pour lui permettre de respirer plus facilement. Ouvrez-lui la bouche doucement.
-S’il présente une plaie, nettoyez-la et arrêtez le saignement. Protégez la plaie avec des compresses, stériles si possible, ou un linge très propre (reportez-vous aux chapitres sur les plaies et
écorchures et sur les saignements).

Les chutes avec perte de connaissance immédiate sont rares (4 % des chutes) et le plus souvent sans gravité. Elles se soldent habituellement par un retour au domicile sous surveillance (reportez-vous aux
mesures décrites dans la section Chute sans perte de connaissance).

Traumatismes crâniens: il n’y a pas que les chutes…
En dehors des chutes, un choc direct sur la tête avec un objet solide pendant un jeu ou une dispute peut aussi occasionner un traumatisme crânien. Pensez-y devant un enfant qui présente les signes décrits plus haut. Examinez sa tête, à la recherche d’une plaie ou d’une bosse éventuelle.
Dans les cas graves, une radiographie du crâne est inutile. Seul un scanner cérébral pourra évaluer l’état du cerveau.

Les traumatismes avec lésion cérébrale
Le choc peut provoquer un saignement localisé, puis un hématome.
Le tissu cérébral peut aussi être écrasé par le choc (contusion). Enfin, on peut observer une réaction inflammatoire et un œdème cérébral.

Quels sont les signes ?
• Perte de connaissance immédiate ou perte de conscience secondaire.
• Convulsions localisées ou généralisées (reportez-vous au chapitre sur les convulsions, page 229).
• Comportement inhabituel, somnolence, manque de réaction.
• Vomissements.
• Anomalie du visage (immobilité d’une partie du visage, déviation d’un œil…).
• Absence de mouvements d’un membre ou de tout un côté du corps.
• Respiration anormale, irrégulière, saccadée. Pauses respiratoires.
• Coma avec raideur du corps et mouvements d’extension, tête en arrière

Que faire ?
Si l’enfant est inconscient, immobile ou convulsé, reportez-vous à la section Chute avec perte de connaissance immédiate.

Quel est le traitement ?
La prise en charge varie selon la gravité de l’atteinte décelée au scanner.
• Un enfant qui présente des vomissements, qui est somnolent ou qui répond confusément aux questions posées, fera l’objet d’une surveillance et d’un traitement hospitalier dans un service de pédiatrie. Ce suivi dure, en général, deux à trois jours.
• Si l’état de l’enfant est plus grave, l’hospitalisation en réanimation neurochirurgicale sera nécessaire. Le choix du traitement est souvent multidisciplinaire et tient compte de l’avis des médecins de neurochirurgie et de réanimation.
• Certaines lésions cérébrales (comme les hématomes sous-duraux ou extra-duraux) doivent être traitées chirurgicalement, pour évacuer le sang qui comprime le cerveau. L’œdème cérébral nécessite, quant à lui, une prise en charge médicale en réani-
mation.
• A plus long terme, les enfants qui ont subi un traumatisme grave risquent de développer une épilepsie dite «lésionnelle», provoquée par fa «cicatrice» dans le cerveau. Ils peuvent aussi souffrir de séquelles autres, neuro-sensorielles ou comportementales.

Des traumas invisibles !
Des lésions du cerveau sont possibles, même sans fracture. Certaines lésions cérébrales (comme l’hématome extradural) n’entraînent pas toujours de perte de connaissance immédiate chez l’enfant. L’éventualité d’une altération secondaire de la conscience nécessite une surveillance rigoureuse pendant les trente-six heures qui suivent la chute.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online