Comment réagir en cas d’étouffement

Comment réagir en cas détouffement 263x263 - Comment réagir en cas d'étouffement



Comment réagir en cas d’étouffement

L’essentiel tout de suite…

En cas d’étouffement, procédez comme suit selon la situation :

Asphyxie par strangulation…
✓ Libérez l’enfant du lien qui enserre son cou
✓ Téléphonez au Samu-15 ou aux pompiers-18.
✓ Si l’enfant ne respire plus, commencez la ventilation artificielle et, le cas échéant, le massage cardiaque (reportez-vous au cha- pitre sur l’arrêt cardio-respiratoire). Asphyxie par inhalation d’un corps étranger (« fausse route »)…
✓ Si l’enfant tousse, ne faites rien. En revanche, si la petite victime ne tousse pas du tout, n’émet aucun son, ne respire plus, sachez qu’il s’agit d’une urgence vitale.
✓ Faites appeler le Samu-15 ou les pompiers-18 En même temps, pratiquez la manœuvre de Mofenson si l’enfant a moins de 5 ans, ou la manœuvre de Heimlich s’il est âgé de plus de 5 ans
✓ En cas d’échec, refaites la manœuvre trois a quatre fois de suite A la quatrième tentative, pratiquez l’autre manœuvre décrite.
✓ Si l’échec persiste malgré tout, et devant des signes d’arrêt cardio-respiratoire, commencez le massage cardiaque et la ventilation artificielle jusqu’au relais par les secours (référez-vous au
chapitre sur Yarrêt cardio-respiratoire).

Comprendre
De l’asphyxie par strangulation à l’enfant qui avale de travers un aliment et ne peut plus respirer, les causes d’étouffement sont multiples et leurs conséquences parfois fatales. Les parents doivent être informés des risques et connaître les gestes à effectuer. En cas d’étouffement, c’est la rapidité qui prime. Il faut agir vite, sans attendre l’arrivée des secours.

Réagir

L’asphyxie par strangulation
Il s’agit de toutes les situations où un lien serre le cou de l’enfant et l’empêche de respirer.

Que faire ?
• Libérez l’enfant du lien qui enserre son cou. Si nécessaire, coupez le lien en prenant garde de ne pas blesser l’enfant
•Téléphonez ou faites téléphoner aux secours (Samu-15 ou pompiers-18).
• Allongez l’enfant doucement en lui tenant la tête, puis évaluez rapidement son état.

Deux situations se présentent :
Il reprend immédiatement sa respiration, ses lèvres rosissent.
• L’enfant est parfaitement conscient et bouge normalement : un examen médical de contrôle est souhaitable.

Il ne respire pas, ne bouge pas, ses lèvres sont bleues.
• Vérifiez s’il existe des signes de vie (reportez-vous au chapitre sur Varrêt cardio-respiratoire, page 133).
• Commencez la ventilation artificielle et, si besoin, le massage cardiaque (reportez-vous au chapitre sur Varrêt cardio-respiratoire).

L’asphyxie par inhalation d’un corps étranger (« fausse-route » )

Vous devez immédiatement soupçonner une « fausse-route » dans les cas suivants :
• Un enfant ou un nourrisson qui s’étouffe en « avalant de travers » un objet ou un aliment trop volumineux. L’objet ou l’aliment provoque une obstruction plus ou moins complète des voies respiratoires.
• Un enfant très agité, qui tousse, devient rouge.

ATTENTION ! Une « fausse-route » peut survenir lors d’un vomissement massif (reportez-vous à l’encadré).

Si l’enfant tousse, ne faites rien. En revanche, s’il ne tousse pas, devient bleu, respire mal ou plus du tout, il faut agir. Cette situation est rare, mais c’est l’urgence absolue. Si les manœuvres ne sont pas effectuées immédiatement, l’enfant risque de mourir dans les cinq minutes, ou de survivre avec de
lourdes séquelles. Quelques gestes de base, hélas trop peu connus du public, sauvent des vies. Leur enseignement devrait être généralisé. C’est la rapidité du geste qui importe ici. Quelles que soient l’efficacité et la diligence des secours, le temps passé à les attendre est toujours trop long et préjudiciable à l’enfant. Toutes les manœuvres décrites ci-après ont pour but de faire sortir le corps étranger (jouet ou aliment) qui s’est coincé dans la gorge.

Que faire ?
• Ne paniquez pas : l’urgence est de libérer les voies respiratoires.

Deux situations sont possibles :
L’objet est bien visible et facile à extraire.
• Tentez calmement et prudemment de le retirer.
L’objet est coincé profondément.

Premier cas : l’enfant respire, il est rouge, il tousse. Le danger n’est pas immédiat.
• Laissez l’enfant en position assise.
• Appelez les secours et surveillez l’enfant.
• Ne tentez rien : ne le suspendez pas par les pieds, ne lui tapez pas dans le dos.
• Ne lui mettez pas les doigts dans la bouche.
• Ne lui faites rien boire.

Le corps étranger, de petite taille, va poursuivre sa route et se loger dans une bronche. L’enfant s’arrête alors de tousser et reprend sa respiration normalement. Toutefois, l’objet incriminé étant toujours là, la consultation médicale reste indispensable.

Second cas : l’enfant devient bleu autour des lèvres. Il ne tousse pas, n’émet aucun son, ne respire plus. C’est une urgence vitale.
• Faites appeler les secours (Samu-15 ou pompiers-18). En même temps, pratiquez, selon le cas, l’une ou l’autre des manœuvres suivantes :
– Manœuvre de Mofenson avant 5 ans.
– Manœuvre de Heimlich au-delà de 5 ans (voir page 193).
• Refaites la manœuvre trois ou quatre fois de suite en cas d’échec. Attention : si la première manœuvre n’a pas réussi à la quatrième tentative, tentez l’autre manœuvre décrite.
• En cas d’échec persistant et devant des signes d’arrêt cardio-respiratoire, commencez le massage cardiaque et la ventilation bouche-à-bouche jusqu’au relais par les secours (référez-vous au chapitre sur Varrêt cardio-respiratoire).
Cependant, l’efficacité de la réanimation est faible si le corps étranger est complètement obstructif.
Si la manoeuvre a réussi, l’objet est souvent projeté a l’extérieur. Si l’enfant a la bouche fermée et que ses dents demeurent serrées, vous pouvez tapoter sur les dents pour lui ouvrir la bouche. Le plus
souvent, lorsque l’objet se décroche, l’enfant crie et l’objet tombe. Une fois le corps étranger évacué et si l’état de l’enfant s’améliore (son teint est rose, il respire mieux), informez les secours de l’évolution favorable.

Les étouffements liés à un problème digestif

Un nourrisson peut s’étouffer lors d’un vomissement ou d’une régurgitation.

Que faire ?
Le nourrisson respire…
• Couchez l’enfant sur le côté, pour permettre l’évacuation du lait. En même temps, dégagez les voies respiratoires.
• Nettoyez l’intérieur de la bouche avec des compresses ou un gant humide.
• Nettoyez le nez obstrué par le lait à l’aide d’un coton humide roulé en mèches ou avec des Cotons-Tiges. Vous pouvez aussi utiliser un petit aspirateur bucco-nasal vendu en pharmacie. Son mode d’utilisation vous sera expliqué par le pharmacien. Certains comportent un tube et une poire aspirante, d’autres deux tubes.
• Agissez avec douceur et parlez calmement au bébé, afin de le rassurer.

Le nourrisson ne respire pas…
En cas d’arrêt respiratoire ou cardio-respiratoire :
• Dégagez bien les voies respiratoires (nez et bouche comme décrit ci-dessus) avant de commencer les
manœuvres de réanimation. Sans quoi, elles ne seront guère efficaces.
• Débutez ensuite la ventilation artificielle et, si c’est nécessaire, le massage cardiaque (reportez-vous au chapitre sur Yarrêt cardio-respiratoire).

La manœuvre de Mofenson

• Asseyez-vous sur une chaise, l’enfant posé sur le ventre et reposant sur votre main, paume
ouverte. La main reste en appui sur votre cuisse. La tête de l’enfant est orientée vers le bas.
• Du talon de l’autre main, tapez rapidement et sèchement sur le dos de l’enfant, entre les omoplates. En cas d’échec, répétez la manœuvre.
• Si la gorge de l’enfant reste obstruée, retournez l’enfant et mettez-le sur le dos. Inclinez sa tête vers le bas.
• De votre main libre, exercez quatre pressions rapides avec deux doigts sur le sternum.
En cas d’échec, tentez une manœuvre de Heimlich.

La manœuvre de Heimlich

Son principe : une pression sur le sternum afin de provoquer l’expulsion de l’objet qui obstrue les voies respiratoires.
• Placez-vous derrière l’enfant, entourez-le de vos bras à la hauteur de l’estomac (région comprise entre le bas du thorax et le nombril).
• Fermez l’une de vos mains et placez le poing juste au-dessus du nombril.
• Entourez votre poing fermé de votre autre main, et tirez fermement vers vous en remontant légèrement.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online