En cas de fracture, d’entorse ou de luxation

En cas de fracture dentorse ou de luxation - En cas de fracture, d'entorse ou de luxation



En cas de fracture, d’entorse ou de luxation

L’essentiel tout de suite…

Le traumatisme ne semble pas trop grave
✓ Immobilisez le membre blessé.
✓ Placez sur la zone douloureuse un sac rempli de glaçons (sauf en cas de fracture ouverte).
✓ Ne donnez rien à boire ni à manger à l’enfant.
✓ Conduisez-le aux urgences de l’hôpital le plus proche.

Le traumatisme semble grave
✓ Téléphonez immédiatement au Samu-15 ou aux pompiers-18, décrivez le traumatisme et suivez leurs indications.
✓ Respectez bien la règle des « NE PAS » :
– NE PAS déplacer l’enfant, sauf en cas de danger immédiat.
– NE PAS bouger le membre fracturé
– NE PAS tenter de réduire soi-même la fracture.

Comprendre
L’entorse est une lésion des ligaments qui relient les os entre eux au niveau des articulations. La zone touchée est douloureuse et gonfle rapidement. Elle peut s’accompagner dans certains cas
d’une décoloration de la peau. La luxation se produit lorsqu’un os se déboîte, par exemple à la
suite d’un choc brutal. Le membre est déformé, la douleur est très vive et s’accompagne d’un œdème important. Les fractures résultent souvent de chutes ou de coups violents. On distingue les fractures fermées des fractures ouvertes (l’os, en se brisant, a transpercé la peau). En cas de fracture ouverte, le risque infectieux est important et doit être pris en compte.
Lors d’une fracture, le maître mot est « immobilisation », à l’aide d’une écharpe pour les membres supérieurs et d’une attelle pour les membres inférieurs.

Reconnaître les signes
• L’enfant se plaint d’une douleur vive après un coup, une chute ou un faux mouvement.
• Le membre blessé est gonflé ou déformé. L’enfant éprouve des difficultés pour le bouger ou n’y parvient pas.

Réagir
Votre premier réflexe doit être d’évaluer la situation.

Traumatisme simple
Si le traumatisme ne vous semble pas trop grave, vous pouvez conduire l’enfant vous-même aux urgences. Au préalable, prenez les précautions suivantes ;
• Ne lui donnez rien a boire ou à manger (une anesthésie peut être nécessaire).

Immobilisation des membres fracturés

Si l’atteinte siège au membre inférieur :
• Ne faites pas marcher l’enfant et attendez les secours.
• Si vous êtes isolé (et uniquement dans ce cas-là), improvisez une attelle provisoire, avec deux bâtons ou deux planchettes de bois par exemple. Installez-les de chaque côté du membre blessé. Fixez-les à l’aide d’un bandage pas trop serré.

Si l’atteinte siège au membre supérieur :
• Immobilisez le membre blessé, coude fléchi, avec une écharpe ou les deux manches d’un vêtement retourné, attachées derrière le cou.
• Enlevez tout de suite chaussures et chaussettes (voire bagues, montre et bijoux pour les plus grands)
• Mettez un petit sac de glace, enveloppé dans un linge, sur le membre blessé (le froid provoque la constriction des vaisseaux et limite l’hématome), sauf s’il s’agit d’une fracture ouverte.
• Immobilisez le membre blessé.

Traumatisme grave
• Téléphonez immédiatement aux secours (Samu-15 ou pompiers-18).
• Décrivez le plus précisément possible l’aspect du traumatisme et suivez les conseils des médecins.
• Respectez bien la règle des « NE PAS » :
– NE PAS déplacer l’enfant, sauf en cas de danger immédiat.
– NE PAS bouger le membre fracturé.
– NE PAS tenter de réduire soi-même la fracture.
• Si l’os est saillant (fracture ouverte), recouvrez-le d’un tissu propre et humide.
• Si la plaie saigne beaucoup, appliquez dessus un gros paquet de compresses ou un linge propre. Comprimez doucement, mais suffisamment longtemps pour arrêter le saignement (reportez-vous au chapitre sur les hémorragies).

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online