Que faire en cas de saignements

Que faire en cas de saignements 263x263 - Que faire en cas de saignements



Que faire en cas de saignements

L’essentiel tout de suite…

En cas de saignement sans gravité, procédez comme suit :
Pour un saignement du nez…
✓ Placez la tête de l’enfant en avant et appuyez avec le doigt sur la narine qui saigne.
✓ Si nécessaire, réalisez ensuite un tampon bien dense avec de la gaze ou une compresse. Introduisez-le dans la narine, en le laissant dépasser du nez.
✓ Laissez-le, si possible, pendant deux ou trois heures, puis retirez-le doucement.

Pour un saignement des gencives, de la langue ou des lèvres…
✓ Tamponnez avec une compresse ou un gant propre la zone qui saigne.
✓ Examinez la plaie. Si la lèvre ou la langue est fendue, une suture peut être nécessaire. Rendez-vous aux urgences de l’hôpital le plus proche.
✓ S’il s’agit d’une dent cassée, emmenez l’enfant chez un dentiste.

Pour un saignement de l’oreille…
✓ Consultez toujours un médecin.

Comprendre
Les petits saignements ne sont pas exceptionnels chez l’enfant. Saignements du nez, des gencives ou de la bouche, spontanés ou consécutifs à un choc, ils doivent faire l’objet de soins locaux. Si, dans la plupart des cas, les saignements ne nécessitent pas de recourir à un médecin, les saignements de l’oreille impliquent toujours de prendre un avis médical.

Réagit

Saignements du nez (ou épistaxis)
A la suite d’un choc, mais aussi sans cause évidente, les enfants peuvent présenter des saignements du nez. Quand le saignement est accidentel, ou s’il se produit seulement de temps à autre, les soins locaux suffisent. En revanche, si ces accidents surviennent régulièrement, prévoyez
d’avoir dans votre armoire à pharmacie une pommade ou des gazes imprégnées d’hémostatique (produit qui coagule le sang), comme du Coalgan® par exemple. Enfin, en cas de saignements fréquents, répétitifs, la consultation d’un ORL s’impose, afin d’en trouver la cause. Il s’agit le plus souvent d’une fragilité d’une petite zone dans la partie interne de la narine. Elle se traite par cautérisation.

Que faire ?
• Placez la tête de l’enfant en avant et non en arrière et appuyez avec le doigt sur la narine qui saigne.
• Si le saignement persiste, à défaut de Coalgan* roulez de la gaze ou une compresse pour réaliser un tampon bien dense, épais mais pas trop long. Introduisez-le dans la narine, en le laissant bien dépasser du nez (afin de le ressortir aisément).
• Laissez-le. si possible, pendant deux ou trois heures, puis retirez-le doucement.

ATTENTION ! Ne donnez jamais d’aspirine. Elle fluidifie le sang et aggraverait l’hémorragie.

Saignements des gencives, de la langue ou des lèvres
Ils peuvent être consécutifs â une chute, à une morsure, à des gerçures de la lèvre ou être liés à une gingivite (gencive irritée). Les saignements des gencives sont souvent sans gravité, mais il faut toujours s’assurer qu’aucune dent ne s’est cassée ou ne s’est enfoncée dans la gencive. Les dents cassées peuvent être avalées. Par ailleurs, les parties restant dans la bouche sont souvent pointues
et peuvent entraîner des blessures. Emmenez l’enfant voir son dentiste.

Que faire ?
• Tamponnez avec une compresse ou un çant propre la zone qui saigne.
• Examinez la plaie. Si la lèvre ou la langue est fendue, une suture peut être nécessaire Appuyez sur la blessure avec une compresse et rendez-vous aux urgences de l’hôpital le plus proche.

Saignements de l’oreille
La cause d’un saignement de l’oreille est presque toujours traumatique (introduction d’un objet dans l’oreille ou choc crânien violent avec fracture).

Que faire ?
• Dans tous les cas, consultez immédiatement un médecin.

Republished by Blog Post Promoter

Comments

comments

The North Face Michael Kors Outlet Online The North Face Outlet Hermes Birkin Cheap Oakley Sunglasses New Balance Outlet Cheap UGGs Louis Vuitton Outlet Online